Fantaisies mécaniques
Objets animés et à jouer
7 juillet – 31 décembre 2018

Artisans du mouvement, les horlogers donnent vie depuis des siècles à de précieux « garde-temps » mais aussi à de fantastiques objets de divertissement : automates, « tableaux à surprises » ou encore jouets mécaniques.
À travers la présentation d’une quarantaine d’objets issus de collections publiques (Munaé, Château-Musée de Dieppe, Musée d’histoire de la vie quotidienne) et privées, cette nouvelle exposition du Musée de l’horlogerie revient sur l’histoire de ces objets animés. Sous leurs atours fantaisistes, ceux-ci sont dotés d’astucieux mécanismes leur permettant de « jouer » la vie : un véritable argument de vente qui a fait leur succès.

Des productions aliermontaises encore méconnues du grand public sont présentées ici pour la première fois. Les visiteurs découvriront ainsi des objets agrémentés de bateaux en ivoire de Dieppe mis en mouvement par des systèmes brevetés, ou encore les jouets mécaniques fabriqués par l’entreprise Denis-Frères et connus sous la marque « la Hotte-St-Nicolas ».
Reconstituant certains « chaînons manquants »,de notre histoire horlogère, ce projet nous permet de valoriser des créations qui, dès le 19ème siècle, préfiguraient les désormais très populaires « réveils-animés » de la marque Bayard.

Projet de collecte
Cette exposition s’accompagne d’un projet de collecte : nous espérons recueillir des témoignages (objets, publicités, documents d’archives) évoquant les jouets « La Hotte » afin d’établir un catalogue autour de ces productions réalisées entre 1948 et le début des années 1960.

Informations pratiques

Haute saison/jusqu’au 30 septembre
Musée ouvert du mardi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h
Le dimanche : 14h-18h
Basse saison/à partir du 1er octobre
Ouverture du mercredi au dimanche de 14h30 à 18h
Retrouvez notre programme d’animations sur notre site internet mais
aussi sur notre page facebook.