Porcelaine tendre

Translucide, mais épaisse et lourde, la porcelaine tendre ne possède pas la dureté de la vraie porcelaine : elle se raye facilement et est sensible aux chocs thermiques. Sa pâte, dépourvue de kaolin, est un mélange de marne calcaire blanche, de sable et de sel marin. Difficile à travailler, elle interdit les pièces de trop grandes dimensions.
La porcelaine tendre est cuite une première fois à une température moyenne de 1050°C à 1250°C. Elle reçoit ensuite une glaçure transparente, à base de plomb, qui fond lors d’une deuxième cuisson entre 700°C et 1150°C. Les couleurs utilisées pour le décor pénètrent dans la glaçure au moment de la dernière cuisson.