Les robes de mariage

Le jour de son mariage, la jeune fille porte sa plus belle tenue qui sera ensuite sortie pour les grandes occasions tout au long de sa vie, adaptant la robe à l’évolution de sa morphologie. A l’occasion de son mariage, la jeune fille porte sa plus belle coiffe, son plus beau mouchoir de cou, blanc en mousseline ou en linon brodé. Le bonnet rond ou pierrot choisi pour ce jour est le plus richement orné, fond et passe brodés et volants bordés de dentelle. Les bas portés ce jour sont également blancs et brodés. Ici le blanc est choisi car c’est la couleur de la mousseline, du linon ou du tulle qui sera brodé pour l’embellir. L’habit de la mariée est communément composé de deux pièces, mais la robe devient de plus en plus fréquente vers 1825. Ici la mariée porte un bijou composé d’un cœur et d’une croix jeannette. Cette croix souvent acquise avant le mariage est en or, en argent ou en vermeil. Sa pâte d’attache est en forme de fleur de lys et elle peut posséder un cœur coulant comme c’est le cas ici.