Avant les grandes coiffes

Le bonnet piqué
Le bonnet piqué enserre la tête, il est composé de grosse toile blanche matelassée, piquée de gros fils sur toute la surface formant losanges, carrés ou diagonales. Certains de ces bonnets sont rebrodés de motifs floraux sur le fond, en laine bleue ou blanche.
Très solides, ils étaient utilisés comme bonnet de travail, en usage dans les trousseaux au XIXe siècle, ils servent de support de coiffe dans certains lieux.

La cornette
La cornette est une coiffe largement répandue en France au XVIIIe siècle puis au XIXe siècle. Elle se compose d’un fond, avec à l’avant une longue bande de tissu formant deux longs pans qui peuvent être relevés ou repliés. On employait pour sa confection de la toile telle que du linon et on bordait de dentelle les cornettes portées les jours de fête.