Les pierrots de mariage de l’Eure

À l’occasion des mariages et cérémonies, on choisit le bonnet le plus richement orné pour coiffer la mariée. Le fond et la passe sont brodés et les volants bordés de dentelle. Souvent, la passe est soulignée d’une soutache garnie de petits éléments de cire ou de satin, voire de perles. Les derniers pierrots de cérémonie portés vers 1840-1850 sont en tulle avec une passe entourée d’une guirlande fleurie.

Sur ce tableau réalisé par Schmidt au cours du 1er quart du XIXe siècle, une femme de Louviers est en habit et en coiffe de cérémonie pour son mariage. La coiffe de mariage est en tulle et dentelle brodés. Elle porte le bonnet rond ou pierrot. Il s’agit d’une belle coiffe, car la femme est issue de la bourgeoisie de la riche cité drapière de Louviers dans l’Eure.