Le vitrail des trimardeurs du port

Ces deux panneaux ont été montés en par le vitrier You-Renaud au registre inférieur d’une baie composite. Ils proviennent de la cathédrale de Rouen et peuvent être datés de la seconde campagne de réalisation de vitraux, vers 1220-1230.
Ils ont été retaillés et la scène a été endommagée. Sur le panneau de gauche, on distingue deux hommes, l’un vêtu d’une robe rose, de bas verts et de chaussures jaunes, l’autre d’une robe blanche et de bas roses. Ils portent sur leurs dos des sacs. Sur le panneau de droite sont figurés deux hommes debout dans un bateau, l’un porte une robe bleu et des bas roses, l’autre une robe rouge. Ils déchargent des sacs du bateau.

Ces deux panneaux sont les fragments d’une même scène que l’on identifie comme la figuration des trimardeurs du por ( ?). Cette image a été choisie par les marchands de blé pour représenter leur profession en bas du vitrail qu’ils avaient offert pour la cathédrale.
Ce type de composition, véritable manifeste du groupe social qui a participé au financement d’une verrière, est une pratique courante dans l’art du vitrail au Moyen Âge. Par son iconographie, ce vitrail est donc révélateur de l’importance du rôle des métiers dans le financement des chantiers d’édifices religieux. Ces deux fragments contiennent aussi des éléments représentatifs de la production verrière du temps : le verre bleu, soufflé en plat, laissant voir à l’œil nu des stries concentriques et la présence d’une boudine, caractéristiques de la façon normande.