Le vitrail du château de Philippe Auguste

Ce vitrail fait partie d’un ensemble de grisailles décoratives issu probablement de la chapelle du château de Rouen construit sous Philippe Auguste.
Il fut remonté dans la chapelle de l’hôtel de Mathan, établi au XVIIe siècle sur le site du château démantelé et occupé successivement par les Bénédictines et les Ursulines. L’aumônier du couvent des Ursulines ayant estimé que les vitraux limitaient beaucoup trop le passage des rayons du soleil, ils furent démontés et vendus à un entrepreneur pour la valeur du plomb mais rachetés aussitôt par un amateur rouennais.

Douze panneaux figurant quatre Apôtres sont aujourd’hui conservés au Musée national du Moyen Age. Le Metropolitan Museum de New-York conserve d’autres vitraux en grisaille provenant du château de Rouen. Ces panneaux sont habituellement datés vers 1260-1270.