Des bordures soignées

Ces éléments de bordure ont été intégrés tardivement à la baie actuellement conservée au musée des Antiquités de Rouen. Ils constituaient à l’origine les bordures décoratives de verrières de la chapelle d’axe de la cathédrale de Rouen dédiée à la Vierge qui fut vitrée en 1310.

Le décor de ces bordures est constitué de motifs d’oiseaux, de singes et de feuilles de chêne. Le rendu est élégant et le souci de réalisme notable. Le jeu entre les différentes colorations du verre est délicat : vert des feuilles de chêne, marron du singe, oiseaux blancs, fond rouge des bordures. La mise en page est quant à elle raffinée.
Par sa facture, ses teintes et sa composition, cette œuvre peut sans nul doute être considérée comme l’un des chefs-d’œuvre de l’art du vitrail du début du XIVe siècle.