Des vitraux de style Renaissance

Ces deux beaux cartons de vitraux (dont l’état de conservation est cependant assez moyen) illustrent un épisode de la Genèse (37, 25 -28) : Joseph, jalousé par ses frères dont le premier dessein était de le tuer, est vendu à des Ismaélites. « Ayant levé les yeux, ils virent une caravane d’Ismaélites venant de Galaad ; leurs chameaux étaient chargés d’aromates, de baume et de myrrhe qu’ils transportaient en Egypte...Venez, vendons-le aux Ismaélites, et ne mettons pas la main sur lui, car il est notre frère, notre chair. »
Le panneau de gauche représente en premier plan les frères de Joseph, dont l’un reçoit des mains d’un Ismaélite une somme d’argent. En arrière plan, on aperçoit les chameaux de la caravane des Ismaélites.
Le panneau de droite représente le jeune Joseph saisi au bras et à l’épaule par les Ismaélites qui s’apprêtent à l’emmener. En arrière plan on aperçoit toujours la caravane et sa cargaison.

Ces deux cartons sont un exemple de réalisation inspirée de la Renaissance, où les acteurs évoluent à l’intérieur d’un paysage réaliste et soigné. Dans ce cas précis, le décor est principalement constitué d’arbres et de rochers. On aperçoit également des constructions au loin, dans les collines. Cette verrière, de grande composition, permet à la scène d’occuper la baie sans avoir à se soucier des meneaux.