Le carton d’assemblage, une œuvre picturale à part entière

Étape essentielle entre le projet initial de petite taille (la maquette, réalisée le plus souvent à l’échelle 1/10e et en couleur) et le vitrail, le carton est réalisé à grandeur d’exécution.

Ce carton de vitrail est un bel exemple de l’intérêt pictural et artistique que peuvent présenter ces œuvres préparatoires à la réalisation du vitrail.
Les rehauts de pastel blanc du nimbe crucifère du Christ et de l’auréole de l’ange donnent une luminosité toute particulière à l’ensemble de la scène, qui nous montre le Christ, un calice dans la main gauche et une hostie dans la main droite, donnant la communion aux enfants.
Ce carton, classé dans les « sans provenance » il y a encore peu de temps, a pu être associé à un vitrail réalisé pour l’église de Criquetot l’Esneval. Cet édifice possède deux autres verrières, Le Miracle des roses, et les voix de Jeanne d’Arc, dont le musée des Antiquités possède aussi les cartons.
Ces exemples révèlent tout l’intérêt que pourrait revêtir une étude ultérieure plus approfondie et une recherche aussi systématique que possible des cartons de vitraux.