Musique et poésie

Sur cette lampe à huile en terre cuite, Apollon est représenté assis, les jambes drapées dans un manteau, en train de jouer de la musique avec la cithare qui est posée sur ses genoux. Selon la légende, Apollon a obtenu cette cithare de Mercure qui l’avait fabriquée lui-même. Cette image évoque une fonction bien précise du dieu : la protection qu’il apporte aux musiciens et aux poètes. Lorsque Apollon est représenté ainsi, on peut imaginer qu’il est en fait sur le Mont Parnasse, cette montagne au nord de Delphes, où il séjourne avec les Muses. Il passait pour inspirer aussi bien les devins que les poètes (ses oracles étaient généralement exprimés en formules versifiées), ce qui explique pourquoi ses oracles étaient si populaires.
Apollon est également associé ici à un animal qui est assis à ses pieds : le griffon. Il s’agit d’un animal imaginaire qui a la tête, les ailes et les serres d’un aigle, et un corps de lion. Il est parfois associé à Apollon parce qu’il est supposé vivre dans le pays des Hyperboréens au nord de la Grèce, région mythique où ce dieu est venu se purifier après avoir tué le serpent Python à Delphes.