Théâtre et atmosphère bachique

Ce fragment de demi-colonne sculpté est un autre exemple du phénomène d’intégration de l’univers bachique au répertoire décoratif, mais c’est plus précisément le monde du théâtre qui est ici évoqué. L’objet qui apparaît au centre est un masque figurant un homme barbu, vu de profil.
Ce masque est en effet suspendu aux draperies par un morceau de tissu noué autour du front. S’il ne représente pas précisément un masque de théâtre ou le masque d’un satyre (il n’a ni couronne de feuillages ni oreilles de bouc), cet objet fonctionne néanmoins comme un rappel du monde du théâtre, et donc de Bacchus qui en est le protecteur. Mais il faut néanmoins rester prudent avec ce genre de rapprochement et garder à l’esprit que ce type de décor est avant tout une évocation de l’atmosphère bachique et non une référence directe au dieu.
Cette protection qu’exerce Bacchus sur le théâtre et les activités théâtrales est peut-être une autre explication de la popularité qu’il a rencontrée dans le monde romain. C’est donc tout un univers festif auquel renvoie Bacchus : banquets, vin, théâtre.