Un couvre-chef royal

Nous retrouvons ici une représentation traditionnelle de Jupiter (il est nu, il porte une barbe, et tient un foudre en main) ; mais le dieu est également coiffé d’une couronne de feuilles. Depuis l’époque hellénistique (IIIe-Ier siècle avant J.-C.), cet objet symbolise le pouvoir royal : il était porté par les souverains qui ont succédé à Alexandre le Grand et qui se sont partagé son empire en Grèce et autour de la Méditerranée orientale.
À l’époque romaine, la couronne de feuillages était portée principalement par les chefs militaires qui rentraient à Rome en triomphateurs. Il s’agit donc d’un symbole royal ou d’un signe de victoire qui correspond tout à fait à l’image que véhicule Jupiter, le roi des dieux.