Le père du peuple romain

Dans cette représentation traditionnelle du dieu Mars, un détail est tout à fait frappant : c’est la précision avec laquelle ont été rendus tous les décors qui recouvrent son équipement militaire.
On pense en effet que cette statuette est une copie de la statue de culte du temple que le premier empereur Auguste avait fait construire sur son forum à Rome, à la fin du Ier siècle avant J.-C. Il l’avait dédié à Mars Ultor, « Mars Vengeur », le dieu qui l’aiderait à venger son père adoptif Jules César, assassiné en 44 avant J.-C.
L’identification de cette statuette est possible surtout grâce au riche décor qui orne sa cuirasse. On retrouve la même image constituée de deux griffons encadrant un candélabre, au-dessus d’une palmette d’où partent des rinceaux. La représentation que nous avons ici est certainement un écho de celle qu’a créée Auguste. En effet, celui-ci a su renouveler l’image de Mars, la rapprocher par certains côtés de celle de Jupiter (la barbe et la large carrure), et en faire non pas le dieu de la guerre tel que le voyaient les Grecs mais le « père puissant et bienveillant du peuple romain » (Pierre Gros).
Cette image s’est ensuite popularisée dans l’ensemble de l’empire romain pour devenir aussi courante (voire plus) que l’image du Mars jeune.