Une déesse majestueuse

Cette statuette élégante, retrouvée dans le sanctuaire du Vieil-Evreux avec plusieurs autres bronzes, offre une image tout à fait caractéristique de Minerve. Sa silhouette est grande, majestueuse, ses traits calmes. Elle se tient debout de manière statique et elle est vêtue d’une tunique longue qui descend jusqu’aux pieds (appelée chiton par les Grecs), et d’un manteau (appelé himation) qui descend en beaux plis depuis l’épaule gauche. Il ne s’agit jusque là que de vêtements féminins traditionnels, très courants dans le monde antique.
Mais elle est aussi vêtue de deux objets qui sont ses attributs propres : un casque corinthien relevé sur l’arrière du crâne. Ce type de casque, créé en Grèce à l’époque archaïque (VIIe-VIe siècle avant J.-C.), recouvre complètement le visage et ne laisse apparaître que les yeux et le nez. Il est surmonté d’une collerette ou crista, qui est ici de grandes dimensions et contribue à l’allègement de la silhouette de la déesse. Minerve est très souvent coiffée de ce type de casque qui évoque directement les statues créées par les artistes grecs des Ve et IVe siècle avant J.-C. et qui ont ensuite servi de modèles aux artistes romains. Ici, cette image semble être le résultat d’un mélange de plusieurs modèles grecs.
Minerve porte aussi l’égide ornée du gorgonéion (ou tête de Gorgone). C’est le vêtement en forme de plastron qui recouvre sa poitrine et dépasse de sous son manteau. Il s’agit d’une sorte de cuirasse en peau de chèvre qui lui recouvre la poitrine et parfois le bras.