Une image de la beauté féminine

Cette statuette en bronze du musée de Rouen présente une image traditionnelle de la Vénus romaine : il s’agit d’une jeune femme qui est représentée complètement nue. C’est ici la nudité complète du personnage qui nous permet de l’identifier.
En effet, dans le monde romain, la nudité féminine complète était très rare dans la vie quotidienne, elle ne concernait que quelques catégories de personnes (les prostituées par exemple). Or si cette déesse est ici figurée nue, c’est pour une raison bien précise : pour révéler sans aucun artifice sa grande beauté.
Elle est ainsi représentée très souvent avec les cheveux longs, des mèches tombant sur ses épaules ; sa silhouette présente des formes féminines bien marquées (la poitrine et les hanches sont bien visibles). Dans l’art grec, Vénus-Aphrodite était représentée vêtue jusqu’au IVe siècle avant J.-C. C’est le sculpteur Praxitèle qui osa le premier représenter une femme nue pour figurer cette déesse. La nudité, partielle ou totale, est ensuite devenue une des caractéristiques majeures de cette divinité, et notamment dans l’art romain.