Scie d’amputation, début du XVIIe siècle

Cette scie à arc en fer forgé date probablement du début du XVIIe siècle. Son décor de qualité témoigne du développement de l’art de l’outillage et reflète le prestige accru du chirurgien. Compte tenu de sa grande taille, cette scie devait servir aux amputations du membre inférieur.

La poignée (manquante) était placée dans le prolongement du feuillet. À l’origine, une tige filetée, traversant le manche, pouvait être serrée par un écrou afin d’assurer la tension de la lame. L’arbre est orné aux extrémités de têtes de serpents crachant une langue terminée en gland de chêne. Le médian de l’arbre est ajouré de même que le motif de cœur qui le surmonte.