Trousse de chirurgie militaire, époque Empire

Cette curieuse boîte en forme de carquois est formée d’un cylindre en tôle peinte en noir, décorée de frises et de guirlandes de fleurs dorées. Elle mesure 40 centimètres de long et 8 centimètres de section. Cette trousse, qui s’ouvre par les deux extrêmités, peut contenir un garrot et onze instruments.

Portée en bandoulière, elle doit permettre au chirurgien militaire de se déplacer à cheval afin d’opérer en urgence sur les champs de bataille et éviter la gangrène (300 amputations au passage de la Bérésina !). Actuellement, la trousse contient une scie et deux couteaux. C’est Percy, chirurgien de la Grande Armée qui l’aurait dessinée.