Trousse pour la trépanation, XVIIIe siècle

Cette boîte en bois gainé de cuir contient 16 instruments en fer forgé pour la trépanation : un vilebrequin, trois trépans couronnés, un trépan exfoliatif, un trépan perforatif, un tire-fond, une clé, deux rugines, deux couteaux, deux élévatoires, une brosse.

Le vilebrequin chirurgical apparaît au XVIe siècle et est utilisé jusqu’au XXe siècle. Il est constitué de trois parties : l’arbre, le canon et la pomme (poignée ronde en bois). Sur le canon on fixe le trépan pour découper de manière circulaire l’os du crâne. Le tire-fond sert à enlever les pièces osseuses découpées au trépan. La rugine sert à racler les os du crâne et l’élévatoire permet de soulever les débris osseux. La brosse chasse les poussières d’os.