Le style 1930

Madeleine Fessard atteint la maturité de son art dans les années trente. Deux œuvres importantes témoignent de cette période :
Il s’agit d’abord de La femme au Perroquet, groupe qui sera acquis en 1929 par le collectionneur américain William Randolph Hearst pour orner les jardins de Hearst Castle à San Simeon en Californie.
Le groupe sculpté La dame à la biche du musée de Fécamp représente également un nu féminin, au corps lisse et à la coupe à la garçonne. La femme est allongée, pensive, appuyée sur une biche.
Pour en définir aussi précisément que possible la bonne pose, l’artiste réalise une série de photographies du modèle.
Bien représentatives du style des années 1930, on retrouve dans ces deux œuvres une facture classique, qui s’exprime par la plénitude et la simplification des formes ; tandis que La dame à la biche révèle une tendance maniériste, caractérisée par la proportion étirée du corps allongé.