La légende

Les banderoles enroulées autour des trois cers ailés portent des vers en caractères gothiques.
Celle du centre, passée autour de la hampe de l’étendard et entre les ailes du grand cerf, porte quatre vers qui encouragent les Français loyaux à rester fidèle au porteur de la bannière, c’est-à-dire au roi de France, et donc à ne pas passer dans le camp anglais :

C est. estandart / est. une enseigne
Qui. aloial francois enseigne
de jamais ne la bandonner.
s’il ne veult son / bonneur [c’est-à-dire honneur] donner

La banderole de gauche affirme la victoire des armes de France, donc du roi, au combat :
Armes. porte. très glorieuses.
Et. sur. toutes victorieuses.
Celle de droite, enfin, exalte l’honneur de porter ces armes :
Si. noble. na. / dessoubz. les cieulx
Je. ne. pourroye. / porter. mieulx