La restauration et la nouvelle présentation

La tapisserie des Cerfs ailés a été récemment nettoyée et restaurée. Cette opération a montré les éléments anciennement retissés de l’œuvre, notamment dans la partie gauche. En effet, l’enclos devait selon toute vraisemblance se situer au centre de la composition, et suite à la disparition d’un pan de l’œuvre la bordure gauche a été refaite. De même, le bord inférieur qui coupe un des pattes du lion a certainement été recoupé.
La tapisserie a aujourd’hui réintégré la salle Deville du musée des Antiquités, qui a été rénovée pour l’accueillir au milieu d’autres œuvres exceptionnelles de la fin du Moyen Âge.