Origine mystérieuse

Les couronnes fleuronnées de lys, comme les trois écus portant les armes de France (d’azur à trois fleurs de lys d’or), attestent la symbolique royale de l’œuvre. Mais chose étonnante pour une œuvre d’une si grande qualité, on ne connaît rien de son histoire avant son achat par le musée des Antiquités en 1892. On ne sait donc pas où elle a été tissée, ni par qui elle a été commanditée.
Il est possible qu’elle provienne d’un des grands centre tapissier du 15e siècle, situés au nord de la France ou en Flandres : Bruxelles, Tournai, Bruges, Arras, Lille. Une grande partie de la clientèle française faisait fabriquer ses tapisserie dans ces ateliers.
Le commanditaire était-il Charles VII lui-même ? Ou bien un de ses partisans, resté loyal à la couronne en ces temps troublés et désireux de commémorer les grandes victoires royales de la fin de la guerre de Cent ans ? Quoi qu’il en soit, elle a été créée probablement entre 1453 (victoire de Castillon) et 1461 (mort de Charles VII).