Un rarissime ivoire signé, daté et localisé

Les ivoires signés sortis des ateliers d’ivoiriers de Dieppe sont assez rares, mais pas rarissimes. Le Château-Musée de Dieppe en possède plusieurs dizaines - il est vrai sur une collection de plus de 1500 pièces. La rareté et le caractère exceptionnel vient ici de l’inscription, portant en l’occurrence la signature, la date et le lieu de production de l’œuvre « Brunel f. 1857 Dieppe ». Il y avait ici manifestement de la part du sculpteur la volonté consciente d’exécuter une œuvre monumentale, digne d’une telle inscription.
Telle n’était pas l’habitude de l’artiste, dont on connaît pourtant une poignée de pièces signées. Parmi les 52 pièces attribuables à son atelier conservées au Château-Musée de Dieppe, seules deux sont signées : le grand Christ en bois du calvaire de la jetée ouest du port, inauguré en 1854 ; et un encadrement en ivoire pour les médailles des ivoiriers de Dieppe obtenues par leur délégation à l’exposition universelle de Rome, dite « Exposition Romaine », en 1870.