La mécanisation

On parle de mécanisation du tissage lorsque le métier exécute les quatre opérations fondamentales du tissage de manière automatique et synchronisée :
• la levée et l’abaissement des cadres permettant l’ouverture en 2 nappes des fils de chaîne,
• le lancement de la navette permettant le passage du fil de trame,
• le tassement au moyen du peigne,
• l’avance progressive de la chaîne.
Sur la base des recherches de Vaucansson, les premiers métiers mécaniques en bois sont réalisées dans le dernier quart du XVIIIe siècle. Cependant il faudra attendre le dernier tiers du XIXe siècle pour voir la diffusion à grande échelle de métiers mécaniques, réalisés en métal. Seul ce matériau est en effet capable de supporter les chocs crées par la propulsion des navettes.