Les métiers à tisser avant la mécanisation

Le tissage consiste à faire passer grâce à une navette un fil de trame entre deux nappes de fils de chaîne. L’entrecroisement de ces fils crée le tissu.
Sur ce métier figurant dans l’Encyclopédie Méthodique de Roland de la Platière, les fils de chaîne, tous parallèles, sont enroulés sur un cylindre. En appuyant sur les pédales du métier, le tisseur fait se soulever des cadres qui entraînent avec eux une partie des fils de chaîne. Il prend ensuite la navette et la passe entre les deux nappes de fils de chaîne qu’il vient de séparer. Une fois la navette passée, à la main, le tisseur tasse les fils fraîchement entrecroisés en tirant vers lui le peigne. Un nouveau rang s’ajoute au tissu qui s’enroule progressivement devant lui.