L’allégorie du mariage

L’attrait et la curiosité de cette armoirie réside sur les médaillons des portes, les deux médaillons montrent deux personnages qui se font face :
. À gauche : une femme portant la coiffe cauchoise de la fin du XVIIIe siècle, telle qu’on peut la voir sur les tableaux qui peuplent les salles du musées. Dans ses mains, une cage à oiseau qu’elle maintient ouverte.
. À droite : un homme jeune en costume à la française caractéristique du XVIIIe siècle qui tient dans ses mains, un oiseau et qui pointe du doigt la cage.
L’allusion au mariage est donc limpide. L’oiseau, c’est à dire l’homme, par le mariage va entrer dans la cage que lui tend sa future.