Le portrait de Verdi, chez Saint-Saëns

Saint-Saëns conserve chez lui le portrait du compositeur dans un cadre en argent ornementé de style Art Nouveau, à l’élégante silhouette féminine, enrichi du chiffre de CSS en cuivre gravé. Si le cadre nous est conservé, la photographie de Verdi avait été remplacée avec le temps par celle de Camille. Le portrait en pied de Verdi édité avec les partitions de Falstaff et Othello l’a remplacé. Un tel portait montre combien l’opinion de Saint-Saëns a pu évoluer sur la personnalité et la musique de son collègue italien.
Le musée conserve aussi une médaille de l’Institut de musique de Montevideo (Uruguay) représentant Giuseppe Verdi, dont il a pris le nom.
La médaille célèbre le centenaire du musicien. 
Une carte postale, envoyée en 1911 par J. Peck à Gabriel Geslin, serviteur de Saint-Saëns, représente Verdi.