Œuvres commentées

Un tableau à surprise ou l’illusion du temps qui passe

Origine et succès des tableaux à surprise


Qu’est-ce qu’un tableau à surprise ?
Il s’agit d’une sorte de « combine painting » associant peinture et mécanique. Plus précisément, il s’agit généralement d’une scène de village présentant un clocher dans lequel figure un vrai cadran d’horloge.

L’ancêtre de ces curiosités pourraient bien être un tableau figurant au XVe siècle dans l’inventaire d’Anne de Bretagne sous la mention « Hercule paint les sourcilzs et les yeux branlans. »
Féru de sciences et d’objets insolites, le XVIIIe siècle a produit quelques spécimens à succès (dont un est conservé au musée des arts décoratifs à Paris). L’engouement se cristallise au milieu du XIXe siècle avant de s’éteindre vers 1900. Les tableaux à horloges se seraient beaucoup propagés sous l’impulsion des artisans horlogers suisses qui voulaient ainsi augmenter leurs ventes. L’effet de mode aurait gagné la France puis l’Autriche.

Il existe parfois des mouvements d’horloges assez complexes, puisque certains donnent un angélus , l’écho ou le lointain. Certaines boîtes à musique de tableaux à horloge peuvent aussi jouer jusqu’à huit airs.



Tableau à surprise Tableau à surprise (détails) Tableau à surprise (détail et mécanique)

vide