Œuvres commentées

Pieter Boel, "Nature morte aux poissons", vers 1660

Pieter Boel (Anvers 1622-Paris 1674)


Peintre flamand du XVIIe siècle, Pieter Boel, issu d’une famille de graveurs, devient l’élève de Jan Fyt, spécialiste de la peinture de nature morte et de Frans Snyders, l’un des collaborateurs de Rubens. Il passe plusieurs années en Italie où il côtoie le peintre animalier Castiglione. A son retour, il effectue de multiples voyages entre Anvers et Paris où il obtient une bonne réputation en peignant des natures mortes et des vanités.
A partir de 1668, il s’établit définitivement à Paris où il rejoint les peintres, pour la plupart flamands, travaillant pour les Gobelins sous la direction de Charles Lebrun pour le roi Louis XIV. Il peint de nombreux animaux et oiseaux qui servent de modèle aux cartons des tapisseries réalisées aux Gobelins.

Il peint ce tableau dans les années 1660 avant son installation à Paris, alors qu’il est âgé d’une quarantaine d’années. Pieter Boel, avec cette pièce majeure de la collection de peinture du Château-Musée de Dieppe, s’inscrit véritablement comme un homme de son siècle soucieux de la portée morale de sa peinture. Animaux et objets sont utilisés comme des attributs symboliques.
Pieter Boel est dans la lignée des grands peintres baroques flamands, s’inspirant de Snyders et de Rubens.



Le dieu Fleuve Nature morte aux poissons Nature morte aux poissons Nature morte aux poissons Nature morte aux poissons

vide