Œuvres commentées

Un lit vénitien du XVIe siècle

Une prouesse de forge


Ce grand lit italien en fer forgé, qui pouvait accueillir quatre personnes, représente l’une des plus belles pièces du musée Le Secq des Tournelles. Dépourvu de garniture et devenu un simple cadre vide, ce lit n’a pas été exposé au public depuis des dizaines d’années (1939). Il vient d’être restauré et doté d’une parure appropriée.

C’est un lit à colonnes et à ciel de lit, ou baldaquin. Il vient de la région de Venise et date du XVIe siècle. Le chevet du lit, formé de balustres, est couronné par un fronton fleuri de clématites. Les colonnes travaillées en balustres et ornées de pointes de diamant, prouesse de forge, sont surmontées de quatre cimiers formant des bouquets de clématites. Un médaillon vide, au centre du fronton, devait contenir les armes ou le chiffre du propriétaire, ou bien un symbole amoureux comme les deux colombes que l’on voit sur un lit comparable conservé au Isabella Stewart Gardner Museum de Boston.



LIt vénitien en fer forgé (détail) LIt vénitien en fer forgé Le Songe de sainte Ursule

vide