L'ASSOCIATION
trait

A.G.C.C.P.F
Haute-Normandie

La Section Fédérée des Conservateurs de Haute-Normandie (SFHN) relève des statuts types de l’Association Générale des Conservateurs de Collections Publiques de France (AGCCPF). Les conservateurs et personnels scientifiques des musées de Haute Normandie ayant le label « musée de France » du Ministère de la Culture et de la Communication y adhèrent par le biais de leur inscription à l’AGCCPF.
Elle a pour vocation de favoriser le travail en réseau des musées de Haute-Normandie (Seine-Maritime et Eure), de lancer ou de soutenir des opérations collectives, de réfléchir au « maillage » des musées et à leur complémentarité sur le territoire de Haute-Normandie, d’aider à la formation de leurs personnels et à leur adaptation aux nouvelles technologies.

La SFHN ne pourrait mener de telles actions sans l’aide précieuse de la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC de Haute-Normandie) et du Conseil Régional de Haute Normandie qui l’accompagnent dans toutes ses actions. Elle reçoit également le soutien des deux Conseils Généraux de la Seine Maritime et de l’Eure pour certaines opérations.

Ses actions se situent dans les domaines suivants :
1 - Soutien à des expositions organisées par plusieurs musées sur un thème commun, par le biais de l’aide à la communication et à la recherche. C’est ainsi qu’ont eu lieu en 2000 cinq expositions sur le thème du miroir, en 2002, huit expositions (dont 3 en Haute-Normandie) sur le thème du cheval (en association avec des musées de Basse Normandie) et en 2004 trois expositions sur « 500 ans d’histoire entre la Normandie et les Amériques ». Sont en projet pour 2005 plusieurs expositions sur le Brésil et Amérique latine.

2 - Développement d’un partenariat avec la Basse Saxe depuis 2002, en association avec le MuseumsVerband für Niedersachsen und Bremen (voir la rubrique « Basse Saxe » du site), qui s’est à ce jour concrétisé par des voyages d’étude des conservateurs allemands en Normandie et des conservateurs français en Basse Saxe, un premier échange d’œuvres en 2003 et la traduction partielle du site en lange allemande.

3 - Vaste opération visant depuis 2000 au développement de l’informatisation et de la numérisation dans l’ensemble des musées de Haute-Normandie, qui s’est concrétisée dans les phases suivantes :

-  2000-2001 : étude très complète de la situation des musées dans les domaines de l’informatisation et de la numérisation, menée par un cabinet spécialisé, qui a rendu son rapport d’étude en 2002, a chiffré l’enveloppe financière avec les besoins en équipement, en formations et en interventions extérieures.

-  2003 : cette étude a été complétée par des journées de conseils personnalisés dans tous les musées volontaires, de façon à mieux préciser les besoins spécifiques de chaque établissement et d’établir leur plan de charge sur six ans. Parallèlement des formations sur le logiciel « micromusée », adopté par la plupart des musées de Haute Normandie, ont été organisées pour tous les personnels qui en avaient besoin.

-  2002-2003 : ce vaste « chantier » de longue haleine ayant besoin d’une visibilité plus immédiate, réclamée à la fois par les musées et par leurs collectivités propriétaires, la SFHN a eu l’opportunité de répondre avec succès à un appel à projet de la DATAR pour la création de portails culturels régionaux. Le présent portail, encore à l’état de « maquette », a été réalisé dans le cadre d’une convention entre la SFHN et le CRIHAN (Centre de Ressources Informatiques de HAute-Normandie). L’opération, financée à ce jour par la DATAR, le Conseil Régional de Haute-Normandie et le CRIHAN, a permis de recruter un chef de projet. La SFHN assure la définition des contenus et des fonctionnalités attendues du site portail et en assume la responsabilité éditoriale. Le CRIHAN apporte son soutien technique et administratif, met à disposition ses ressources informatiques et héberge le chef de projet.

-  Ce site-portail doit à présent évoluer pour assurer sa pérennité ; il sera progressivement enrichi, notamment par la construction d’une base de données des collections sur des thématiques régionales.

2004 : la DRAC de Haute-Normandie et le Conseil Régional de Haute-Normandie, s’appuyant sur le rapport de synthèse des conseils personnalisés, ont inscrit le processus d’aide à l’informatisation et la numérisation des musées dans le Contrat de Plan à l’occasion de sa révision. Ils ont lancé en juin 2004 un appel à projet auprès de tous les « musées de France » de Haute-Normandie, concernant l’acquisition de matériels et l’appel à des prestataires extérieurs pour accélérer l’informatisation et la numérisation des collections.
De son côté, la SFHN continue à organiser des journées de conseil personnalisé et des formations pour les musées qui en ont besoin.

Enfin, les deux Sections Fédérées des Conservateurs de Haute et Basse Normandie se sont associées pour organiser les Journées d’études nationales des Conservateurs les 20, 21, 22 et 23 octobre 2004 à Rouen et à Caen. Le thème en est « Musées de France et collections d’études ».

SECTION FEDEREE DES CONSERVATEURS DE HAUTE-NORMANDIE
Siège social et secrétariat :
Musée G. Poulain
12 rue du Pont
27200 Vernon

vide